Présentation de François Montmaneix, Possibles n° 10, revue de poésie en ligne [nouvelle série]

Présentation de François Montmaneix
le contemporain de ce Possibles, n° 10

Un poète adoubé par Yves Bonnefoy
Résumé de la préface à Laisser verdure, Le Castor Astral, 2012

couv. laisser verdureYves Bonnefoy a consacré une préface à Laisser verdure de François Montmaneix. Pour ce recueil paru au Castor Astral en octobre 2012, l’adoubement est d’autant plus remarquable que cette préface court sur dix-sept pages. Trois idées, entre autres, s’en dégagent. Tout d’abord, le professeur émérite de Poésie au Collège de France, après Paul Valéry, dédouane Montmaneix de « son peu de souci de la prosodie dans les vers et les strophes », allant jusqu’à noter que chez lui « le vers, souvent bref, est comme un fragment de prose ». Ensuite, il insiste sur le fait que « le vécu est ici premier », comme dans toute vraie poésie. Et il le prouve en refaisant l’analyse des correspondances de Baudelaire pour conclure que celles-ci n’unissent pas des perceptions mais la coexistence de tout. Ainsi, chez Montmaneix, « c’est moins, dans ce livre, le monde naturel qui s’humanise […] que celui-ci – ce poète ainsi associé à des vies multiples – qui est visité […] Ce n’est pas le cosmos qui devient humain, c’est l’humain qui devient cosmique ». Enfin, en dérivant du titre du recueil pour intituler sa préface Laisser lumière, Yves Bonnefoy rappelle que la poésie est aussi un tombeau. Elle est cette lumière que le poète lègue, « comme une suprême pensée, à ceux qui survivent ». [Note de Pierre Perrin –  Y. B. s’est éteint le matin du 1er juillet où ce n° était mis en ligne.]

Œuvres poétiques complètes
Un coffret comprenant deux tomes de 500 pages et un volume inédit

Né à Lyon, en 1938, François Montmaneix a été, pendant de nombreuses années l’un des acteurs importants de la vie culturelle lyonnaise, en dirigeant l’Auditorium Maurice Ravel, à l’intérieur duquel il créa l’Artrium, galerie d’expositions et Le Rectangle, Centre d’Art, place Bellecour. Membre fondateur du Prix Roger Kowalski, Prix de Poésie de la ville de Lyon, créé en 1984, François Montmaneix est Président de l’Académie Mallarmé. Au fil de ses recueils, comme l’a écrit Jean-Yves Debreuille (cf. François Montmaneix, un élégiaque actif, in Les Hommes sans Epaules, n°31, 2011), François… — Continuer la lecture

Lettre ouverte à la directrice de France Musique
Sur le blog de Didier Pobel, en date du 16 janvier 2015

On lira ici la lettre que vient d’adresser à Madame la Directrice de France Musique le poète François Montmaneix, président de l’Académie Mallarmé, fondateur du prix Kowalski (Grand prix de poésie de la Ville de Lyon) et dont le dernier ouvrage, Laisser verdure, préfacé par Yves Bonnefoy, a obtenu le prix Théophile Gautier 2013 de l’Académie française… — Continuer la lecture

François Montmaneix sur la Toile
Poèmes et articles à relire ou découvrir

Pierre Perrin, pour ce choix de présentation, le 7 juin 2016

“Découverte” de Colette Fournier —>

Page précédente —  Imprimer cette page — Page suivante