Présentation de Jean-Yves Masson, Possibles n° 15, décembre 2016

Présentation de Jean-Yves Masson
le contemporain de ce Possibles, n° 15

Poèmes du festin céleste, éd. l’Escampette, 2002
Lecture par Marc Blanchet sur Le Matricule des Anges n° 39

Le lecteur de poésie aura sûrement croisé le nom de Jean-Yves Masson, traducteur de l’italien, de l’anglais et de l’allemand, critique également, en revues ou occasionnellement sur France Culture. Mais cette identification dans le champ de la poésie ne prévaut que si on en distingue une autre auparavant, essentielle : celle d’une oeuvre en train de s’imposer, comme le prouve… — Continuer la lecture

Entretien avec Martha Ganeva
Présentation de l’auteur et 10 pages d’extraits

[…] Le rôle de la langue allemande dans ma vie avait été important bien avant que je songe à traduire, parce que je suis allé en Allemagne assez souvent, et très tôt : vacances, excursions, visites, surtout en Forêt-Noire. Je n’y ai pas fait d’études, les séjours vraiment longs dans des pays de langue allemande sont venus beaucoup plus tard, mais la présence de cet autre pays, source d’énigme et d’étonnement, m’a marqué, d’autant plus que j’appartenais à une famille qui avait eu beaucoup à souffrir de l’Occupation, durant la Seconde Guerre mondiale – de sorte que j’étais prédisposé à avoir avec l’Allemagne une relation assez… — Continuer la lecture sur un grand format Calaméo

La Fée aux larmes, La Coopérative, 2016
Note de lecture par Pierre Perrin

cou. La Fée aux larmes

La Fée aux larmes, qui paraît à La Coopérative, est un conte. Il s’adresse à tous, enfants et adultes, avec la puissance d’une, parmi les meilleures, fables de La Fontaine. L’écriture conjugue une simplicité et une réflexion sur la nature humaine telles que l’émotion affleure au gré de nombreuses péripéties. Si la matière du conte est offerte dès son titre, limpide, elle reste mystérieuse. Elle attire, elle ensorcelle et ne délivre au demeurant la profondeur de son secret que dans les toutes dernières pages. De quoi, de qui s’agit-il ? De pauvres parents avaient perdu un fils unique… — Continuer la lecture

Les vingt premières pages de La Fée aux larmes
Format livre, en grande page, sur Calaméo

Pierre Perrin, pour ce choix de présentation, le 6 novembre 2016

Découverte : Patricia Suescum —>

Page précédente —  Imprimer cette page — Page suivante